Nora

Manipulatrice en radiologie (Val-d’Oise)

« Je quitte l’hôpital alors que c’est une passion pour moi, un plaisir de travailler avec les patients. »

Nora a 51 ans. Elle est manipulatrice en radiologie en milieu hospitalier depuis 30 ans. Elle quittera l’hôpital le 17 février 2022.

J’étais là au plus fort de la crise Covid, sans matériel, depuis 18 mois sur le front. J’ai eu la covid lors de la première vague. On a été nombreux à l’avoir, on a eu des personnes décédées parmi nos collègues, malheureusement.

Je vivrai avec mes petites économies puisque grâce à la covid, pas de voyages, pas de sorties… J’ai pu mettre un peu d’argent de côté et il y a l’aide de mes amis. J’utilise mes médecines holistiques depuis toujours qui me réussissent mieux et qui sont plus saines. Je préfère traiter les causes de mes maladies que leurs conséquences. Je suis moins inquiète de perdre mon travail et de devoir vivre autrement que de me forcer à une vaccination que je ne cautionne pas.

Je refuse l’obligation vaccinale parce que les soins médicaux doivent rester un libre arbitre. Chaque être humain a un corps différent, un métabolisme, un microbiote, un poids différent, une santé différente. On ne peut pas imposer une injection à toute une population alors qu’il existe des traitements efficaces et qu’on ne les utilise pas. Pour des personnes très âgées, avec des comorbidités, la vaccination est légitime, mais pour une population en bonne santé ou pour des enfants, qui ne sont pas sujets à cette maladie, je ne la comprends pas. Je suis pour la liberté. Les personnes vaccinées, c’est un choix personnel, si elles sont protégées nous ne sommes pas un danger pour elles, nous qui ne sommes pas vaccinés. Et il ne faut pas oublier l’immunité naturelle conférée par la maladie, que moi j’ai eue. Cette immunité naturelle on n’en parle pas et elle est pourtant bien meilleure. Moi je me sentirais complice de maltraitance et vraiment ça me conduirait à la dépression très rapidement.

L’ARN messager est utilisé depuis plus de dix ans pour les cancers et expérimentée sur les animaux, mais pas généralisé sur les humains. On oublie que c’est une injection expérimentale, dite vaccination Covid-19, mais c’est avant tout une expérience à l’échelle planétaire, sous AMM CONDITIONNELLE, pas définitive ! Il y a des scandales sanitaires partout dans le monde, notamment aux États-Unis, avec par exemple un antalgique, Oxycodon, prôné par Big Pharma qui s’est révélé addictif. Pfizer a payé des millions de pénalités et McKinsey aussi, qui conseille le gouvernement dans la communication sur la vaccination. McKinsey est en lien avec Pfizer et a aussi été condamné.

J’ai donc des raisons de me poser des questions et d’être contre cette injection.