Fabienne

Infirmière (Doubs)

« Mise aux oubliettes alors que le système hospitalier, que l'on continue de saigner, fait une véritable hémorragie. »

Fabienne, suspendue au bout de 28 ans de service.

Mise aux oubliettes alors que le système hospitalier, que l’on continue de saigner, fait une véritable hémorragie.

Sans préjugé, de « formidable » je suis passée au statut de « fort minable ».

Malgré les droits fondamentaux qui sont bafoués, l’insécurité, la paupérisation et toutes les humiliations que je subis, j’ai choisi de rester debout, d’être dans la bienveillance et la bientraitance et de défendre les valeurs morales et humaines, qui consistent à prendre soin des autres.

Aussi, le message que j’aimerai passer c’est que nous avons tous un libre arbitre. A nous de choisir entre la soumission qui conduira à un monde de ténèbres et un monde de lumière.

Tous ensemble, nous sommes une force et l’humanité doit compter sur elle-même pour sauver ses vraies valeurs.