Axelle

Aide médico psychologique (Isère)

« Mon enfant avait 4 ans quand tout a commencé. Je veux pouvoir lui dire que j’ai essayé de dire non à ce monde, que je n’ai pas tout accepté. »

Axelle est en couple, avec un enfant de 7 ans. Elle exerce depuis 10 ans, les 8 dernières années en foyer pour personnes déficientes intellectuelles et très dépendantes. Elle est suspendue, sans salaire depuis le 30 aout 2021.

Il y a…

Il y a eu l’annonce du 12 juillet 2021,
il y a eu la loi du 5 août 2021,
il y a eu le choc,
il y a eu le refus,
il y a eu les vacances,
il y a eu le choix,
« la prise d’otage »,
il y a eu le déni,
le : « Ils ne vont pas faire ça ! »,
il y a eu le 15 septembre,
des arrêts maladies,
il y a eu l’incompréhension,
il y a eu le silence,
du jugement,
il y a eu plus de salaire,
il y eu des pleurs,
il y a eu les manifs,
des banderolles,
les prises de paroles,
le collectif,
des publications scientifiques,
la solidarité. Le temps qui passe…

Il y a eu des rencontres,
il y a eu de la musique,
de la danse,
il y a eu de l’espoir,
de la colère,
de la peur, le temps qui passe…

Il y a eu le deuil,
l’insécurité,
il y a de l’impuissance,
il y a eu des déceptions,
des désaccords,
des joies,
du partage,
de l’amour,
des moments festifs, le temps qui passe…

Il y a eu des certificats de rémission,
des retours au travail pour 6 mois, ah non 4 mois !
Ah ben en fait, on sait pas !
à nouveau des suspensions, le temps qui passe…

Il y a eu des reconversions,
des petits boulots,
il y a eu de la bidouille,
de la débrouille, le temps qui passe…

Il y a eu du lâcher prise,
il y a des fiches de paie en négatif,
le temps qui passe…

Le jour le jour,
le juridique, le temps qui passe…

Un an…
toujours suspendus sans salaire…
dans un silence assourdissant !
La suite ? On ne sait pas…
en attendant il y a des besoins, il y a la vie, il y a vous.

Merci à ceux qui nous soutiennent et à tous mes « compagnons de route ».

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Il y a le poème d'Axelle, mais il y a aussi son témoignage, consultable ici en téléchargement sur ce lien.